Charles Rosier

Charles Rosier


Charles Rosier

Un engagement pour la protection de la planète

Faisant partie de la commission consultative de Naturerights, Charles Rosier s'implique dans une structure internationale luttant pour la préservation des droits de la nature. En épaulant le groupe Innoveox, il favorise une procédure de traitement révolutionnaire pour les déchets industriels. L'homme d'affaires se révèle attaché à tout ce qui touche à l'environnement. En faisant la promotion des techniques Innoveox, Charles Rosier soutient une solution non polluante.

Charles Rosier œuvre pour la promotion de toutes les formes de culture en marge de ses activités professionnelles. "Everybody Relax", le premier single de Lola a été produit par cet homme d'affaires. "Golden Door", un film couronné à La Mostra de Venise dans les années 2000, a vu le jour grâce à Charles Rosier.

La lampe solaire présente le double avantage d’apporter de la lumière à des personnes retirées en se servant d'une énergie verte. A travers son soutien au projet de lampe solaire, Charles Rosier fournit aux personnes défavorisées une solution respectueuse de l'environnement. Une lanterne Luci se révèle propre et sécurisée, c’est une option parfaitement conforme à la défense de l'environnement chère à Charles Rosier.

De par ses études, Charles Rosier se trouve parfaitement opérationnel pour la trajectoire professionnelle internationale s'ouvrant devant lui. Le bac S est acquis avec une note globale de plus de 12/20 par le banquier. Le planning des cours préparatoires aux ESC comme HEC (Hautes Études Commerciales) est suivi par Charles Rosier au sein de l’Integrale Institut.

L'entrée de Charles Rosier dans l'univers de la finance

Dans le Financing Group de la banque Goldman Sachs, Charles Rosier est chargé des marchés des capitaux et des produits dérivés. L'expert de l'investissement financier est en charge des activités de l'institution financière dans les régions francophones en Espagne, et au Portugal, suite à son affectation au poste de responsable du département Debt Capital Market, pendant l'année 1999. Pendant quelques années, le jeune banquier est responsable des clients belges, québécois et français pour la SBC Warburg. Pendant l'année 1999, Charles Rosier décline une proposition initiale de Goldman Sachs, mais y entre en tant que Managing Director en 2009.